AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

✨ Le bottin des avatars est a jour ! N'oubliez pas de vous y rendre
une fois que votre fiche sera validee ~
✨ Privilegiez la race des humains mais aussi les personnages speciaux
qui n'attendent qu'a etre joues ! Bon jeu a vous !

Partagez | 
 

 Mésaventure dans la Capitale [Feat. Grillby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenae Dranc
Modératroce ~ Ex membre de la garde royale.

Modératroce ~ Ex membre de la garde royale.
Afficher infos
Messages : 67
Localisation : Toujours là où on a besoin de moi !
Humeur : sérieuse...

Feuille de personnage
Vie:
12/12  (12/12)
lv/LV: 2
Inventaire:

MessageSujet: Mésaventure dans la Capitale [Feat. Grillby]   Mer 25 Jan - 0:45
Il commençait à se faire tard, les rues de la capitale commençait à se vider doucement, les rares personnes pouvant encore être aperçu était des gardes en patrouille ou des monstres ayant fini leur emplette tardivement. C’était exactement le cas de Jenae, si en temps normal mademoiselle Dranc avait un emploi temps fortement structuré pour la semaine, un planning très serré qui prenait en compte ses heures de réveils, ses exercices matinaux, ses temps de pause et ainsi de suite et dont bien entendu les moments où elle devait passer à la capitale pour ces différents achats. Mais pour une fois Jenae avait commit une bavure… c’est réserve de café était presque épuisé et elle ne s’en était pas rendu compte. Elle aurait pu attendre son jour habituelle pour faire cet achat dans la capitale ce qui aurait été une économie de temps et n’aurait pas contredit son précieux planning. Mais le café froid était de loin la boisson préférée de Jena elle ne se voyait pas se passer de sa dose quotidienne même pour quelque jour, oui du café froid et fort, de toute manière boire une boisson chaude lorsqu’on réside à Hotland s’apparentait presque à du masochisme.

Quoiqu’il en soit Jenae était en colère, non seulement elle avait déroger à ses habitudes, choses qu’elle n’aimait pas faire lorsque cela n’était pas prévue, mais en plus elle avait dû faire au moins trois boutiques différente avant de finalement trouver sa fameuse boîte de café. Son calvaire aurait pu se terminer là, mais le peu de client qui avait devant elle au comptoir furent plus lent que les escargots de « course » de Napstablook (bien qu’elle ne connaissait pas leur véritable vitesse, puisqu’elle n’y était jamais allée). Résultat mademoiselle Dranc affichait un air peu abordable, le pas lourd les poings serrés, le regard sombre, le tout avec sa tenue habituelle, armure, cape et sa fidèle hache dans son dos, Jenae dans toute sa splendeur comme certain dirait… Cependant le petit sac en plastique rose contenant les articles qu’elle venait acheter contrastais ironiquement avec l’air hostile que donnait la guerrière, mais cela ne l’empêcha d’être aborder par des gardes en patrouilles. Tel des boîtes de conserve il était impossible pour Jenae de décrire les deux gardes, à part qu’il était tout deux plus petits quelle et que ce n’était clairement pas le moment de l’importuné… elle savait pourquoi ils l’avaient abordé, le fait qu’elle soit armée mais qu’elle ne porte l’emblème royale avait tendance à attirer l’attention des gardes. Parfois il s’agissait d’ancien collègue et malgré sa réputation sulfureuse qu’elle avait obtenue durant ses années de service généralement on ne l’embêtait pas longtemps, mais manque de chance, cette fois-ci il s’agissait de membre qu’elle ne connaissait pas, ces idiots lui prirent une dizaine de minute de son temps en lui posant des questions complètement inutiles, Jenae dû faire preuve d’une grande retenue pour ne pas entamer un long discours peu mélioratif envers toute l’institution qu’était la garde royale…

Mais cette soirée n’avait pas fini d’en faire voir de toutes les couleurs à la damoiselle, continuant sa marche colérique, Jenae ne fit pas attention à l’un des pavés légèrement surélevés par rapport au autre, inattention fatale, elle trébucha… Et si cette petite chute ne l’avait pas blessé, elle avait en revanche renversé le contenue de son sac. Devant le triste (et disons le pathétique) spectacle des grains de café étalé sur le sol, la raison de son déplacement, Jenae perdit son sang froid et entama une série d’injure contre le monde entier, la capitale, les gardes qui l’avaient importunés, la boutique où elle avait acheté ce café, ceux qui avaient pavé cette maudite ville et ainsi de suite, tout le monde y avait droit… Même si Jenae avait tendance à réagir au quart de tour il était assez de rare de la voir craquée à ce point, enfin il n’y avait personne ici, personne pour la voir en train de la voir à genoux en train de crier sur du café...


The only thing i need is some... excellence point for increase my level of value


Batlle against the Real Hero

The destroyer appear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grillby
Gérant du Grillby's Bar

Gérant du Grillby's Bar
Afficher infos
Messages : 46
Localisation : Au Grillby's Bar...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Vie:
15/15  (15/15)
lv/LV: 5
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mésaventure dans la Capitale [Feat. Grillby]   Jeu 26 Jan - 21:27



                  



Mésaventure dans la Capitale







- Ce langage n'est guère approprié pour une monstre de votre rang, Lady Dranc…

Une lueur orangée apparue au coin d'une ruelle. Le lueur avança lentement vers la cyclope en armure. Une flammèche fut d'abords visible. Les superstitieux auraient cru à un esprit qui se manifeste. Mais des lunettes apparurent sur le feu follet, au fur et à mesure qu'il arrivait à portée de vue, puis un corps vêtu d'une chemise blanche immaculée et d'un jean sombre apparu enfin. C'était Grillby. Même quelqu'un comme Jenae, qui vouait sa vie à la bataille, connaissait la renommée de ce monstre.

Certains doivent se demander ce qu'il fait ici, à la Capitale, loin de son bar ? La réponse est simple : tout le monde a besoin de voir sa famille de temps en temps. Le feu follet rendait donc visite à sa fille bien-aimée pour un week-end, au moins une fois par mois. Du moins, sans compter le fait qu'elle venait lui rendre visite à Snowdin tous les quinze jours. Mais une autre question se pose : que fait-il dehors ? Et bien, à peu près la même chose que son interlocutrice : il achète ce qu'il a oublié. Mais pourquoi en pleine nuit ? Car sa fille ne veut pas qu'il paye pour ses courses mais il le fait quand même dans son dos, pendant qu'elle dort.

- Je crois que vous avez besoin de ceci. J'en prends toujours deux.

Grillby tendit une boite de café à Jenae, identique à celle qu'elle venait de ruiner. Dans la main du feu mouvant, un sachet rose, avec à l'intérieur une seconde boite de café, quelques biscuits, du lait et plein d'autres choses importantes pour la croissance d'une jeune feu follet verte (elle a finit sa croissance mais bon…).

- Allez-y, cela ne me gêne pas de rendre un peu service. Et puis, vu votre énervement, je suppose que vous avez plus besoin que moi.

Si la géante voulut le rembourser, il aurait décliner. Le monstre-flamme était bien trop altruiste pour attendre quoi que ce soit en retour.



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenae Dranc
Modératroce ~ Ex membre de la garde royale.

Modératroce ~ Ex membre de la garde royale.
Afficher infos
Messages : 67
Localisation : Toujours là où on a besoin de moi !
Humeur : sérieuse...

Feuille de personnage
Vie:
12/12  (12/12)
lv/LV: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mésaventure dans la Capitale [Feat. Grillby]   Dim 5 Fév - 16:42
Dès qu’elle étendit la voix de l’élémentaire de feu Jenae se redressa brusquement, dans un moment de panique sa main droite s’approcha  de son fourreau dans son dos, mais elle connaissait son interlocuteur donc elle se ravisa instantanément. En fait elle ne connaissait pas vraiment le monstre qui lui faisait face, bien entendu elle savait qu’il s’agissait de Grillby dirigeant du bar portant ce même nom, elle avait grandi à Snowdin et avait travaillé pour la garde royale, ne pas connaître le célèbre barman tenait presque de l’impossible dans ces conditions, mais elle ne lui avait jamais vraiment parlé. Jenae n’était pas connu pour traîner dans ce bar à l’instar de ces ex-collègue dont l’unité canine dans laquelle ses anciens mentors travaillaient, elle n’était allée véritablement au Grillby’s une seule fois et par véritablement allée c’est à dire resté plus de 5 minutes et ne pas faire la morale à ses collègues. Elle y avait même passé une soirée, c’était le jour où elle était officiellement devenue un membre de l’organisation militaire, pour l’occasion elle avait accepté l’invitation de ses nouveaux collègues et avait décidé d’être un peu plus « relâché »… les événements de cette soirée, pour le peu qu’elle s’en souvienne, avait définitivement marqué Jenae sur les bars et autre établissement du genre, cela l’avait renforcé dans son attitude sérieuse et psychorigide et également sur les dangers de l’alcool… Quoiqu’il en soit elle connaissait Grillby, ce dernier s’adressa à elle avec beaucoup de courtoisie, « Lady Dranc » voilà qui était flatteur, il lui rappelait également le caractère grossier des propos qu’elle avait employées, ce qui la gêna énormément, il avait raison, ce n’était en aucun cas digne d’elle.

*Heureusement que je n’ai rien dit à son sujet… *
pensa-t-elle en son fort intérieur.

Le barman lui tendit une boîte à café, exactement la marque qu’elle appréciait tant, café noir et très fort, son « nectar divin ». Il l’invita à prendre cette boîte, eux qui se connaissaient à peine, il était prêt à lui offrir sa propre boîte ? Sa réaction avait certes été enfantine voir quelque peu effrayante, mais cela justifiait-il un tel acte ? Elle porta sa main à sa ceinture, mais elle arrêta son geste à mi-chemin, elle avait prit le strict nécessaire pour juste acheter sa boîte, elle n’avait pas plus d’argent. Elle regarda gêné Grillby et la boîte qu’il lui tendait et afficha un léger sourire gêné.

-C’est fort généreux monsieur, mais je n’ai pas de quoi vous dédommager… Vous comptez rentrer à Snowdin n’est-ce pas ? Je vis à Hotland, en chemin je pourrais éventuellement vous dédommager si vous voulez bien…

Question d’éthique et d’honneur pour une Dranc ou plutôt pour Jenae, mais puisqu’elle était la dernière Dranc connu à ce jour cela revenait au même. Elle n’aimait pas avoir des dettes sur n’importe quelle forme et elle préférait amplement rembourser au plus vite le barman de flamme plutôt que de repasser ultérieurement dans son bar, risqué de revoir certain ancien collègue et avec le passif qu’elle avait avec ce bar, non elle préférait éviter.


The only thing i need is some... excellence point for increase my level of value


Batlle against the Real Hero

The destroyer appear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grillby
Gérant du Grillby's Bar

Gérant du Grillby's Bar
Afficher infos
Messages : 46
Localisation : Au Grillby's Bar...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Vie:
15/15  (15/15)
lv/LV: 5
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mésaventure dans la Capitale [Feat. Grillby]   Mer 15 Fév - 4:27



                  



Mésaventure dans la Capitale







- Allez-y, cela ne me gêne pas de rendre un peu service. Et puis, vu votre énervement, je suppose que vous avez plus besoin que moi.
- C’est fort généreux monsieur, mais je n’ai pas de quoi vous dédommager… Vous comptez rentrer à Snowdin n’est-ce pas ? Je vis à Hotland, en chemin je pourrais éventuellement vous dédommager si vous voulez bien…
- Pas de ça entre nous, Lady Dranc.

Grillby força la boîte de café dans les mains de la cyclope et se mit à marcher. D'un geste de la tête, il proposa à la femme de le suivre pour marcher un peu. Il se mit donc à marcher lentement dans les rues sombres de la Capitale. Une femme-cyclope de 2m et un élémentaire de feu d'1m90. Autant dire que tous les deux, ils avaient l'air plutôt impressionnants. Grillby brisa le silence installé.

- Tous les jours, vous vous battez contre les Humains fous qui arrivent ici. Vous patrouillez sans arrêt et malgré votre départ de la Garde Royale, vous êtes toujours aussi prompt à protéger vos semblables. Voilà mon dédommagement. Savoir que je peux compter sur vous pour protéger notre peuple du mieux que vous le pouvez…

Le duo de géants arrivèrent au bout d'un moment dans une sorte de petit parc désaffecté. L'élémentaire expliqua qu'en partant sur la droite à partir d'ici, elle arriverait en un rien de temps à Hotland. Mais avant que celle-ci ne parte, le monstre l'interpella, lui disant que si elle y tenait vraiment, il n'avait qu'un service à lui demander. A ce moment, un lueur orangée brillante apparue de derrière un banc. La petite lueur sauta sur le banc et révéla un petit élémentaire d'une vingtaine de centimètres de haut, rigolant très fort.

- HAHAHAHAHA !!! Te voilà, Jenae Dranc ! Mon adversaire de ce soir ! Je te lance un défi, moi, le grand Heats Flamesman ! Souviens-toi de mon nom !

Le ridicule petit élémentaire prenait des poses épiques sur son banc et parlait fort, d'un ton assuré. Rire face à cette adversaire miniature aurait été une réaction plausible surtout pour Jenae qui était déjà plus grande que la plupart des monstres. Grillby soupira, faisait sortir d'entre ses lèvres un petit nuage semblable à celui d'une cigarette.

- Je suis désolé pour cela, Milady… Mais il me baratine toujours à propos des héros solitaires du Monde Souterrain. C'est un bon garçon, mais il se laisse un peu trop porter par ses rêves. Peut-être qu'un petit combat lui apprendre deux-trois choses… Si vous êtes d'accord, bien sûr.

Le regard de Grillby était d'un grand calme et sa demande était innocente. Le résultat était évident pour tous. Comment un petit élémentaire de 20cm de 8ans pourrait-il battre une combattante aguerrie et entraînée ayant vécue une vie de soldat ? Cela était impossible. Mais dans cette déclaration de combat sonnait un air. Celui de l'Espoir et des Rêves. L'enfant était sérieux dans sa demande de combat. Il en connaissait l'issue mais se battre contre quelqu'un ayant la renommée de Mme.Dranc était un honneur. Il prit sa pose de combat, prêt à en découdre. Grillby attendait la réponse de l'ancienne Garde Royale.



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos

MessageSujet: Re: Mésaventure dans la Capitale [Feat. Grillby]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Mésaventure dans la Capitale [Feat. Grillby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Perdue dans la brume... - Feat Asumi
» Petite soirée dans la clairière.. [Feat Nuage d'Ortie]
» Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko
» Promenons-nous dans le parc. [feat/Myosotis]
» Il faut savoir ce qu'on veut dans la vie - feat Cléo
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Undertale Heart :: Les souterrains :: The Capitale :: Grande ville-
Darkness in EquestriaShinrin YokuRéinvente La DestinéeTokyo Ghoul RPG