AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

✨ Le bottin des avatars est a jour ! N'oubliez pas de vous y rendre
une fois que votre fiche sera validee ~
✨ Privilegiez la race des humains mais aussi les personnages speciaux
qui n'attendent qu'a etre joues ! Bon jeu a vous !

Partagez | 
 

 Je vous sauverais que vous le vouliez ou non...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenae Dranc
Modératroce ~ Ex membre de la garde royale.
avatar

Modératroce ~ Ex membre de la garde royale.
Afficher infos
Messages : 88
Localisation : Toujours là où on a besoin de moi !
Humeur : sérieuse...

Feuille de personnage
Vie:
11/14  (11/14)
lv/LV: 3
Inventaire:

MessageSujet: Je vous sauverais que vous le vouliez ou non...   Ven 2 Sep - 5:36
Dranc Jenae
   

   
«N’ayez crainte peuple des souterrains, car votre héroïne est arrivée ! »

   
IDENTITÉ

   

   
     Nom(s) : Dranc
     Prénom(s) : Jenae
     Surnom(s) : aucun
     Race :Monstre
     Age : 57 ans
     Sexe :
     Talent(s) : habile combattante
     Signe(s) particulier(s) : elle ne possède qu'un œil
     Armes : Hache à double tranchant
     Mode : Génocide
     Métier : aucun à proprement parler
     Inventaire de départ : hache à double tranchant, armure
     

   
Pouvoir

   
[SAUF HUMAIN] L’éclair bleu : Le pouvoir de Jenae provient de son œil unique, ce dernier émet un éclair d’énergie bleu cyan qui immobilisera la première chose qu’il rencontra, qu’il s’agisse d’un être vivant ou d’un objet inanimés. L’immobilisation n’a pas vraiment de durée déterminée(bien qu'elle ne dépasse pas les 1 minutes), pour les êtres elle dépend principalement de deux facteurs, premièrement la taille de la cible, les grandes cibles se dégageront plus facilement de l’emprise de se pouvoir. Le second est le degré de panique de la cible, plus cette dernière tentera de se dégager plus l’effet sera long. Les objets ne sont donc concernés que par le premier facteur et sont immobilisés deux fois plus longtemps.

L’immobilisation arrêtera n’importe quelle action ou mouvement si la cible est en déséquilibre ou dans l’air elle ne tombera pas.  

Cependant elle permet tout de même le clignement des yeux, la respiration et l’articulation de la bouche.

Mais l’utilisation de ce pouvoir n’est pas sans risque, pour commencer la luminosité du rayon aveugle Jenae au moment de l’envoi pendant un brève instant, de plus son acuité visuelle s’en trouvera fortement affecté durant les secondes suivante. Il faut environ 10 minutes pour récupérer totalement, mais il est possible pour Jenae de le réutiliser au bout de seulement 5 minutes mais les effets négatifs précédemment cité en seront augmentés.

       

   

   

   
Physique

   
Jenae est un monstre de grandes tailles et assez athlétique, mesurant un peu plus de 2 mètres et pesant une soixantaine de kilo dont une majorité répartie dans sa masse musculaire, cependant cela n’empêche en rien Mademoiselle Dranc d’être une femme élégante et féminine.
Comme tout membre de la famille Dranc Jenae ne possède qu’un seul œil, ce dernier ce trouvant au milieu de son visage et étant plus gros qu’un œil « normal » et faisant l’objet de soin constant. Ce grand reliquaire est de la même couleur que le saphir et jugé tout aussi précieux pour Jenae. Ce joyau est couronné par une longue chevelure blonde, le plus souvent coiffé en une simple queue de cheval lui arriva jusqu’à l’épaule. Le tout est présenté sur une peau lisse grise claire, Jenae est également remarquable par ses oreilles pointues et par ses canines prononcés.

Question vêtement, en général Jenae est vêtu d’une armure grise possédant une épaulette plus marquée sur le bras droit, pointant dans l’alignement de son épaule, l’autre épaulette étant basique . Cette armure ne recouvre cependant pas ses bras, qui ont pour simple protection une légère cotte maille qui est porté en dessus, elle est également dotée d’une longue cape jaune. La partie basse de l’armure est assez classique, doté de jambières et de cuissard, ses tibias ne sont en revanches pas protégés. Une légère protection du cou est également observable.

   

   

   
Mental

   
Une main de fer dans un gant de fer, c’est ce que Jenae laisse transparaître d’elle même au quotidien et c’est loin d’être un mensonge. Véritable bourreau de travail mademoiselle Dranc vise la perfection dans tous se qu’elle réalise et attend que son entourage face de même, dans un soucis de pure d’altruisme bien sûr. En effet Jenae, véritable psychorigide, n’ait pas du genre à laisser quelconque légèreté venir l’entraver elle ou qui que ce soit, l’un des plus grands fléau à son œil étant la médiocrité. Cependant cela ne reste vrai que pour les personnes dont Jenae tient une forte estime, les autres, ceux l’ayant déçu, n’auront pas le droit à cette attention, ils seront comme délaissés à leur triste sort.
Comme vous l’aurez sûrement deviné Jenae à une très forte opinion d’elle-même, ce n’est pas pour rien qu’elle vise la perfection en permanence. Elle est le berger, vous n’êtes que le troupeau qu’elle guidera charitablement. Elle pourra éventuellement vous traiter comme son égal, si vous pensez quasi-exactement de la même manière qu’elle, mais rare sont ces êtres d’exception.

Jenae accorde également une grande valeur à la fidélité et à l’amitié, qu’elle estime devoir être totalement sincère et transparente, la trahison est intolérable et ce doit d’être puni vigoureusement.

Il faut aussi savoir que Jenae n’a pas de haine particulière pour les humains, bien qu’elle tienne une certaine rancœur envers Frisk qu’elle juge être responsable de la situation dramatique dans laquelle se trouve les souterrains, en vérité elle estime agir dans leur intérêt comme pour celui des monstres. Bien entendu c’est dernier ne comprennent rien.

   

   
Histoire

   
Il n’est pas rare de voir une grande femme à l’air sévère et déterminé errant, ou plutôt patrouillant dans les différents recoins des souterrains, toujours à l’affût, elle s’arrête cependant parfois pour tenir des discours anti-humains à tous ceux acceptant de l’écouter. Jenae se veut être l’incarnation de la justice non-aveugle, du châtiment clairvoyant ou encore de protectrice de la paix, et pour cette noble cause elle est prête à répandre le sang et la poussière des coupables et des traîtres.

Cette farouche guerrière est née d’une famille aimante qui s’en sortait plutôt bien financièrement. En effet la famille Dranc était connue pour vendre accessoires et diverse produits cosmétiques à Snowdin et ils connaissaient un certain succès, si bien qu’il avait même quelque monstre qui travaillaient pour eux. Bien qu’aimant les parents de Jenae étaient cependant sur-protecteur, l’enfance et l’adolescence de leur fille fut donc rythmée par des couvres feux et par la surveillance constante des deux œils de ses parents, allant même jusqu’à une éducation à domicile, entraînant un isolement totale de l’enfant. Cependant Jenae ce complaisais dans cette vie ordonnée et sécurisante, elle s’y complaisait tellement qu’elle y rajoutait des règles par elle-même, après chaque cours prodigué par ses parents Jenae approfondissait ses connaissances nouvellement acquises. Chaque seconde de temps libre était employé à un enrichissement méthodique aussi bien intellectuel que comportementale, si au départ Jenae semblait être l’enfant idéale, ses parents commençait vite à réaliser que à 13 ans une jeune demoiselle avait besoin de lien sociaux autres que de ses deux
parents, de plus ces derniers sentait leur fille adorée se refermer de plus en plus sur elle-même, prenant parfois ses propres parents de haut.

En effet l’accumulation de connaissance de Jenae dans diverse domaine avait fait naître en elle un certain scepticisme envers ces parents, notamment en ce qui concernait l’histoire des souterrains. La guerre avec l’humanité, la défaite puis l’enfermement dans les souterrains, tout cela avait conduit les monstres à désirer revenir à la surface et à se venger des humains, comme tout monstre les parents de Jenae ne faisaient pas exception à cette « coutume », alors que, de son côté, Jenae voyait le retour à la surface comme la pire ignominie possible, cela n’entraînerait qu’une nouvelle guerre avec de nombreux mort, tout cela pour revenir dans un endroit dont presque plus personne ne se souvenait. Par conséquent que ses parents puissent y adhérer était une véritable déception pour Jenae et elle ne pouvait se permettre de se laisser influencer néfastement par eux. Évidement les parents n’y virent qu’un manque de contact sociale ou une petite crise d’adolescence. En réponse à cela un jour les parents de Jenae décidèrent d’invité leurs employés en prétextant un dîner d’affaire, mais le véritable objectif de ce dîner était tourné vers leur fille, car quel meilleur moyen pour sociabiliser leur enfant que de la faire rencontrer d’autres enfants du même âge, dont les parents ont été jugés parfaitement convenable au préalable. Pour Jenae cet événement était totalement nouveau, rien dans ces divers apprentissages ne pourrait l’aider à affronter cette épreuve, c’était donc avec la boule au ventre que Jenae s’apprêta pour cette confrontation, habits sobres mais néanmoins élégants, œil parfaitement lifté, elle était aussi prête qu’elle le pouvait.
Le jour fatidique arriva, les trois familles arrivèrent respectivement au domicile des Dranc, les parents s’échangèrent quelque politesse avant de laisser les enfants faire plus ample connaissance.

« Incapable d’être présent quand j’ai le plus besoin d’eux... » se dit-elle

Jenae observa un instant les 3 monstres présent devant elle, ils étaient tous physiquement diamétralement opposé entre eux, il y avait 2 garçons et 1 filles.

C’est sur cette dernière que Jenae décida de s’attarder en premier lieu, elle était d’assez petite taille environ une tête de moins qu’elle et n’était pas bien large non plus, sa peau était d’un vert assez doux ce qui lui donnait une agréable impression de douceur, elle arborait un visage enthousiaste, un grand sourire laissant dépasser deux petites canines et deux grands œils entièrement noirs dans lesquels Jenae avait la sensation de pouvoir s’y perdre. Deux autres caractéristiques intéressantes chez la jeune fille était la paire d’antenne couronnant son visage mais également les deux grandes ailes, semblable à celle d’un papillon, présente dans on dos dont les motifs et les couleurs formaient une parfaite harmonie. Elle semblait également ne pas tenir en place, ses ailes battant frénétiquement sans cesse et son regard inspectant chaque recoin de Jenae, c’était assez troublant…

Jenae passa au suivant, question proportion il était l’exact opposé de sa camarade, il était presque aussi grand que Jenae et le serait même sûrement plus s’il n’était pas courbé, en revanche il devait bien équivaloir deux fois sa largeur. Jenae ne pouvait pas dire s’il s’agissait d’un bon vivant ou s’il avait une musculature imposante car le corps de ce dernier était recouvert d’une épaisse fourrure grise, d’ailleurs on ne pouvait même pas apercevoir ses doigts. Accompagné de tout petit yeux entièrement noirs et d’une petite bouche au sourire hésitant, ce grand gaillard ressemblait plus à une peluche qu’à autre chose et Jenae n’avait jamais beaucoup aimé les peluches, avant tout pour leur tendance à l’inutilité.

Le dernier était, disons, le plus atypique… pour la simple raison qu’il n’avait pas de jambe ! À la place se trouvait un appendice caudale assez imposant pour être le prolongement du corps de l’énergumène. Sa peau était entièrement recouverte d’écaille verte, mais pas le même vert agréable de sa camarade, celui-ci était plus sombre plus… laid. Quant à son visage, un sourire provocateur, deux trous très fin lui servant de nez et deux œils jaunes à la pupille en amande, le tout recouvert d’une tignasse blonde.        
   
Ce fut d’ailleurs lui qui réveilla Jenae de sa torpeur contemplative, il se rapprocha d’elle et lui tendit une main amicale.

- Heyo ! Il se tourna un moment vers ses deux autres amis qui lui firent des signes l’invitant à continuer, il soupira puis reprit. Bon alors je me présente, moi c’est Shatlon, le grand mec juste là c’est Enric, l’intéressé adressa un simple signe de main un peu timide, et la petite ici c’est Maviah !

-Super méga ultra enchanté de te rencontrer ! On attendait ce moment depuis très très…

-Calme toi Maviah, tu vas lui faire peur ! Enfin bref… tu vas vraiment me laisser en plan comme ça ? c’est assez gênant quand même…

Effectivement la main de Shatlon était toujours là, tendu vers Jenae comme gage d’amitié. Jenae souri légèrement puis serra fermement cette main qu’on lui tendait. Certes au premier abord son avis avait majoritairement négatifs, mais on lui montrait tant d’enthousiasme (Maviah un peu trop) qu’après tout pourquoi pas ?

-Je suis moi-même enchanté de tous vous rencontrer, je m’appelle Jenae, m...mais vous pouvez m’appeler Jen ou Jena.

Lors de sa préparation Jenae avait tout de même trouver un livre pouvant l’aider, elle y avait appris diverse formule de politesse mais également que l’emploi de surnom permettait la création de relation intime et solide.      

-Okay, on t’appellera Jen « ai qu’un œil » alors ! rétorqua Shatlon avec un gigantesque sourire.

Jenae qui avait un sens de l’humour aussi présent que son deuxième œil regarda Shatlon comme un poisson borgne, elle n’eut pas le temps de réagir que Maviah avait déjà entamer un sermon a base d’insulte aussi ridicule sur la forme que sur leur longueur le tout sous les gigantesques rires de Shatlon. Enric de son côté semblait vouloir dire ou faire quelque chose, mais restait comme tétaniser devant cette scène. Finalement, peut être que ces premières observations n’avaient pas été aussi fausse que ça, bilan de tout cela , si Maviah semblait pouvoir convenir, les deux autres étaient affligeant chacun à leur manière.
Et pourtant le reste de la soirée ne se déroula pas si mal que cela, même que Jenae les revit à plusieurs reprises par la suite, au fur et à mesure elle commença à se lier d’amitié avec eux, à supporter leur défaut et à apprécier leur qualité. Cependant avec Shatlon c’était en parti différent, certain dise que les contraires s’attirent, mais dans le cas de Jenae cela tenait plus d’une irrémédiable répulsion, l’attitude enfantine et nonchalante couplé d’un humour fort peu apprécié insupportait fortement Jenae. Elle passa tout de même 3 années à leur côté ,qu’aujourd’hui encore, elle estime avoir été agréable et insouciante, mais tout cela changea lors d’un événement marquant qui influencera toute son orientation futur.

C’était 3 jours avant son anniversaire, 2 heures avant son couvre-feu habituelle. Jenae et Shatlon étaient tout deux adossés contre un arbre, endroit habituel ou la petite bande se retrouvait, ils attendaient Enric et Maviah, mais comme à leur habitude il était très en retard.

-ça va faire presque une heure maintenant… mais ils foutent quoi bon sang ?!

Jenae, qui avait pris pour habitude d’être la seul à arriver à l’heure lorsqu’un rendez-vous était fixé, était d’un calme olympique. D’autant plus que lorsque la période de son anniversaire arrivait Maviah avait tendance à la harceler pour savoir quel genre de cadeau lui ferait plaisir et elle avait beau lui dire que sa simple présence suffisait elle n’en démordait jamais. Puis il y avait Enric qui lui n’osait jamais poser la question, résultat Jenae devait « subtilement » lui glisser des indices et encore quand il les comprenait ! Donc c’était un moment assez reposant pour Jenae, au moins avec Shatlon elle n’avait pas ce problème, son cadeau était le même chaque année il ne disait ni faisait la moindre blague ou en soit rien pour contrarier Jenae comme il en avait l’habitude le reste de l’année. Mais en l’occurrence aujourd’hui il n’y avait aucun prétexte pour Jenae y échappe.

-Tu crois qu’ils sont entrains de.. fricoter ?  

-Arrête de dire n’importe quoi… Maviah doit être en train de me trouver un cadeau et Enric la suivie tel un gentil toutou.

-De toute façon avec sa fourrure on peut plus le tricoter que fricoter avec lui

Si Jenae n’avait généralement que très peu de patience pour l’humour de son camarade, l’épuisement de cette semaine avait fortement réduit son endurance psychologique.

-Dans tous les cas ils pourront se peloter au moins !

-Tu ne veux pas attendre qu’ils arrivent ? Eux au moins ils rigoleront peut-être...

Mais Shatlon ne s’arrêta pas, il ne s’arrêtait jamais d’ailleurs et à chacune blague Jenae sentait qu’elle allait craquer. Shatlon était le seul à pouvoir la faire sortir de ses gonds et c’est ce qu’il voulait, mais elle qui s’estimait calme et réfléchit cela lui était insupportable. Elle ferma l’œil essayant de faire le vide dans sa tête et d’ignorer cette nuisance sonore, l’idée de se servir d’un arbre comme exécutoire de son agacement lui vint à l’esprit, mais elle savait comment cette confrontation se finirait, une violente douleur pour son poigné et son ego, le tout couronné par l’extase de Shatlon, intolérable. Ou alors elle pourrait le frapper lui, elle n’avait jamais fait preuve  de violence physique envers quiconque, mais cette alternative lui semblait plus qu’attrayante, un simple coup sur l’épaule, pas de quoi être dangereux, mais suffisant fort pour faire passer le message. Mais Jenae n’eut pas le temps de prendre une quelconque décision, au moment même où elle rouvrit l’œil un intense éclair bleu cyan jaillit d’elle-même. La surprise fut totale si bien que Jenae en tomba à la renverse, elle se redressa aussitôt tâtant chacune parti de son corps vérifiant si tout allait bien, rien même pas la moindre égratignure c’était comme s’il ne s’était absolument rien passer et pourtant elle n’avait pas rêvé un éclair avait bien jaillit d’elle. À ce moment Jenae réalisa que celui qui méritait le plus son attention était Shatlon qui se trouvait en face d’elle lors de l’apparition de l’éclair bleu. Mais l’intéressé n’avait pas bougé d’un centimètre, cela rassura Jenae car même agaçant comme il était, Shatlon ne méritait pas d’être blessé, Jenae regretta même d’avoir voulu le frapper, mais elle remarqua très vite que quelque chose n’allait pas. En effet Shatlon n’avait rien, il n’avait pas bougé d’un centimètre, littéralement… de plus sa position était trop atypique pour être tenue tout simplement plus qu’un fragment de seconde, sans oublier que son regard retranscrivait un grand désarroi mais également… la peur.  

-heu…. Bredouilla-t-elle, rien de casser ? Ça va ?

Shatlon entre-ouvra la bouche mais seul un gémissement apeuré en sorti, cela dura environ 1 minute, qui sembla être interminable aussi bien pour elle que pour lui, avant que Shatlon ne finisse par tombé par terre, tremblotant de partout.

-Bah dis donc, il reprit son sourire habituelle, quand tu t’énerves tu fais pas semblant d’habitude… mais là tu m’as « clouer sur place ».

Au moins il a gardé son sens de l’humour pensa Jenae.

Elle lui demanda ce qu’il s’était passé, il lui expliqua que l’éclair avait disparu au moment où il l’avait touché et qu’ensuite il s’était trouvé incapable de bouger, il y avait mis toute sa force mais rien n’avait pu le débloquer et il affirma que l’éclair bleu était bien sorti de son œil. La rendez-vous en fut par conséquent interrompu, Jenae et Shatlon partirent sans attendre leur camarade, Jenae devait en apprendre plus sur cet incident, quant à Shatlon… bon il n’allait rien faire, mais attendre tout seul c’est chiant donc…
Jenae et Shatlon se mirent d’un commun accord de ne parler à personne de ce qui s’était produit avant d’en savoir plus, inutile d’alarmer tout le monde surtout les parents de Jenae. Dans l’objectif dans savoir Jenae tenta de recréer les conditions qui avaient déclenché l’incident, la fatigue et la colère. Pour cela la jeune fille passa plusieurs nuits blanches, elle passa même son anniversaire à moitié éveillé, ce fut finalement lorsqu’elle mit accidentellement sa main sur les plaques chauffantes de sa maison que cela ce reproduisit, mais l’éclair ne parti que sur une vulgaire tasse déjà immobile.
Ses recherches devaient avancer, elle mit donc dans la confidence Enric et Maviah pour la simple raison que Shatlon ne tenait pas trop refaire l’expérience de l’immobilisation, alors qu’Enric le docile et Maviah la surexcitée seraient tout deux très enthousiaste.
Au fur et à mesure de ces tentatives, Jenae arrivait à créer cet éclair sans les conditions préalablement requises auparavant et récoltait de plus en plus d’information sur ce qu’elle considérait désormais comme un don, de ce qu’elle savait aucun Dranc avant elle avait eu cette capacité, n’avait-il jamais su l’utiliser ? Ou était-elle unique ? Quoique il en soit Jenae avait trouvé une nouvelle tâche dans lequel employé cette ferveur presque fanatique dont elle avait l’habitude. Tout cela l’avait fortement changé, elle se sentait investie d’une destinée, d’un devoir, de grands pouvoirs impliquent de grande responsabilité non ? Elle ne pouvait pas se permettre de gâcher un tel potentiel juste en reprenant l’affaire familiale, elle avait des projets plus grands que ça. Jenae y avait longuement réfléchi et elle ne voyait qu’un domaine apte à bénéficier de son don, la garde royale, véritable symbole de l’ordre et de la justice. Elle ne parla de ce projet qu’à ses amis, elle savait ce que ses parents en penseraient et elle refusait d’être brimer par leur obscurantisme, par ailleurs l’avis de ses amis ne lui ferait pas juger d’avis non plus, mais cela lui tenait tout de même à cœur. Forte déception, leur réaction ne fut pas ce qu’espérait Jenae, ils étaient très sceptiques, Shatlon crut même qu’elle s’était mise aux blagues, en même temps Jenae ne cessait de leur rabâcher que sortir des souterrains seraient une terribles erreurs, que la guerre qui s’en suivrait serait catastrophique et plein d’autre truc qui leur passaient par-dessus la tête.  Du coup imaginer Jenae intégrer ceux qui agissaient en grande partie dans cet objectif leurs semblaient complètement irréalistes. Mais comme dit précédemment cela n’arrêterait pas Jenae dans son objectif, certes elle n’approuvait pas toutes décisions du gouvernement, mais le désir d’aider autrui, d’apporter sa pierre à l’édifice, c’était un sentiment plus fort que tout le reste et de toute manière boycotter seul dans son coin ne changerais strictement rien.

C’est donc le lendemain dès l’aube que Jenae prit le chemin vers la capitale et pour la première fois de sa vie elle n’avait rien préparé. C’était comme si elle était animée d’une force qui l’enivrait totalement, l’inhibant de toute peur ou forme stress. C’était donc d’un pas ferme et assuré qu’elle se dirigeait vers sa destination , en chemin elle croisa plusieurs gardes, des membres de l’unité canine et bien d’autre, tous partaient prendre leur service, allant accomplir leur devoir fièrement dans leur armure éclatante. L’élan de Jenae en fut coupé net, elle commençait à réaliser ce qu’elle s’apprêtait à faire, elle allait postuler pour devenir l’une des leurs. Jenae qui avait généralement une grande estime d’elle même se sentit soudainement pathétique, après tout elle ne pouvait qu’immobiliser qu’une personne dans un laps de temps très court, elle n’avait à côté aucune connaissance dans l’art du combat, comment avait-elle put penser qu’elle serait à la hauteur de la garde royale ? Elle était au point de faire demi-tour, après tout elle pourrait dire à ses amis que c’était finalement bel et bien une blague, c’était toujours mieux qu’une humiliation. Elle tourna les talons, cette fois-ci c’était la peur qui animait ses pas. Mais la Capitale, dont elle venait de parcourir une grande partie, lui sembla soudainement être un immense labyrinthe, elle ne savait plus par où elle était venue et donc comment rentrer chez elle. Jenae aurait pu passer des heures tétaniser sans ne rien faire si un garde ne l’avait pas interpeller, il s’agissait d’une femme aussi imposante que sa voix était douce, elle était entièrement vêtue d’une épaisse armure recouvrant l’intégralité de son corps, seul deux antennes semblables à celle de Maviah pouvait être aperçu sortant de son casque. La garde lui demanda ce qu’elle faisait ici et si elle avait besoin d’aide, Jenae estima que ce moment lui permettrait d’être fixer, de savoir si oui ou non elle devait tenter sa chance pour intégrer la garde royale, elle fut donc honnête et lui répondit qu’elle était en route dans l’espoir d’être acceptée parmi les recrus de la garde. Elle ne lui dit rien d’autre, rien sur son pouvoir ou sur sa vie, elle voulait un avis totalement extérieur, soit le point de vue d’un véritable garde. La réponse fut extrêmement simple, elle était dans la bonne direction puis la garde lui souhaita bonne chance avant de s’éloigner, quoique il en soit c’était ce qu’il fallait à Jenae pour lui refaire gagner le strict nécessaire de confiance en soi qu’il lui fallait, elle continua sa route jusqu’à arriver au terrain d’entraînement de la garde. Des dizaines de novices s’entraînaient au maniement de diverses armes, le tout coordonné par Undyne chef de la garde royale, Jenae avait souvent entendu parler d’elle, une femme juste mais sévère… C’était elle que Jenae allait devoir convaincre. Elle s’approcha donc d’Undyne, le vacarme des armes s’entre-choquant masqua le bruit des ses pas, si bien que Jenae se trouva a quelque mètre à peine d’elle sans qu’elle ne ce face remarquer.

-Excusez-moi madame ! Cria-t-elle, elle avait adopté une posture droit et ne décollais pas son regard d’Undyne, plus que jamais elle ne devait pas faillir.

Undyne se retourna, l’air quelque peu agacée d’être interrompu dans ce qu’elle faisait, ou peut être était-ce tout simplement son air habituel ?

-Hum ? Hey ! C’est pas une cours de récré ici, éloigne toi tu pourrais te blesser…

-Je sais où je suis Madame ! Je suis ici afin de moi-même suivre un entraînement afin de devenir membre de la garde royale !  

- Vraiment gamine ? Sais-tu seulement ce que ce titre signifie ? Ici on ne cherche pas la gloire pour faire la belle devant les copines, à partir du moment ou tu porte l’emblème des Dreemur tu te dois de leur faire honneur en toute circonstance ! Alors dis-moi, dis moi un seul argument qui pourrait éventuellement ne pas te coller mon pied dans l’arrière train !

-Si vous êtes prête à refuser une personne qui a pour seul désir d’aidé tous les monstres dans le besoin, qui n’a pas peur de ce salir les mains et bien plus pour autrui, qui au fond d’elle pense pouvoir faire plus pour les souterrains et estime que cela est son unique devoir, alors dans ce cas je n’aurais aucun regret à me faire botter les fesses ! Car je me saurais alors honteusement trompé à votre sujet.

Il fallait jouer carte sur table, plus de place pour l’hésitation ou la peur, elle devait prouver son bon vouloir à Undyne, quitte à être agressive. La capitaine de la garde regarda un moment Jenae, l’inspectant de la tête au pied, la jeune fille y vit un signe encourageant, peut être regardait-elle sa condition physique pour son entraînement futur ? Ou alors calculait-elle simplement l’amplitude de son corps pour avoir une estimation de la distance que Jenae pourrait parcourir après un coup de pied bien placé. Undyne commença à sourire :

-Okay tu parles bien pour une gamine, mais c’est pas avec la parlotte qu’on apprend à manier une arme, RG 02 ramène toi !

Le dénommé RG 02 accourue instantanément vers Undyne, il l’a salua comme son grade l’exigeait.

-Emmène cette gamine devant un mannequin et fait lui passer les tests, ensuite tu me fais un rapport, Undyne se tourna vers elle, Maintenant on va voir si t’es juste une belle parleuse ou si t’a l’âme d’une garde !

Jenae suivi RG 02, ce dernier lui donna une épée et lui fit faire les gestes de bases de combat, mais cela ne s’arrêta pas là, elle eut le droit à des tests d’endurance : course, pompe, traction, etc … On la testa sur sa capacité à porter une armure, un bouclier, son acuité visuelle fut également évaluée ainsi qu’une quantité phénoménale d’autre test qui lui prirent la journée entière. Lorsqu’elle rentra chez elle, la jeune fille était exténuée, tout les muscles de son corps criaient à l’unisson leur douleur commune, jamais elle n’aurait eu la force de revenir à Snowdin si elle n’avait pas reçu une réponse positive, ce qui ne l’a dispensa pas d’un sermon forcené de ses parents pour s’être absentée toute la journée sans prévenir. Mais Jenae savait qu’ils ne feraient pas obstacles à ses projets, quoiqu’ils en disaient, ses parents aimaient faire bonne apparence et une fille dans la garde royale, niveau apparence, c’était amplement suffisant.        

Jenae fut former pendant environ 2 ans, elle y apprit le maniement de nombreuses armes, dont la hache qu’elle en fit sa spécialité avec les enseignements prodigué par Dogamy et Dogaressa. L’enseignement fut stricte et sévère, mais le caractère discipliné et sérieux de Jenae lui permit de s’adapter rapidement, voir même d’apprécier ce cadre de vie. Comme à son habitude Jena ne se contentait pas de l’enseignement qu’on lui procurait, intensifiant de son propre chef ses entraînements quotidiens, tout en continuant d’instruire son esprit. Avec un tel emploi du temps, ses contacts avec ses amis devinrent très rares de même qu’avec sa famille, mais rien ne pouvait arrêter le fanatisme de Jenae. À la fin de sa formation elle n’était plus une gamine mais bel et bien une femme, forte et cultivée, robuste mais élégante, elle faisait la fierté de la famille Dranc et attirait un certain respect auprès de ses amis. S’en était désormais fini de son isolement au monde, changeant régulièrement de zone d’affectation, elle fit de nombreuses connaissances durant ses patrouilles, aussi bien au sein de la garde qu’avec les civiles. Couplé à sa forte implication dans son devoir (certain l’accusant parfois de faire de l’excès de zèle), Jenae eut encore moins de temps à consacrer à ses proches, elle avait d’ailleurs emménagé dans son propre logement à Hotland, se détachant définitivement de l’influence parentale.

Tout aurait pu continuer ainsi, à cette époque Jenae entrevoyait un bel avenir, avant qu’il n’arrive, l’humain. La nouvelle fit vibrer tous les souterrains, le dernier humain ou plutôt la dernière âme était à porter de main, s’en était fini, Asgore pourrait finalement détruire la barrière et… la guerre éclaterait, elle n’avait jamais penser qu’un jour cela puisse se produire, les chances étaient si infimes. Si une chose n’avait pas changé chez Jenae c’était bien cette hantise d’un quelconque retour à la surface. Hélas elle ne put rien n’y faire, elle ne croisa jamais l’humain, comme si le destin avait tout fait pour que leurs routes ne se croisent jamais. Étonnamment, l’humain arriva à la capitale sans que personne ne l’arrête et sans blesser ou tuer qui que ce soit, Undyne elle même ne l’avait pas arrêté, Jenae en fut… choqué.
Puis tout ce précipita, la barrière se brisa sans même que cela entraîne la mort de l’humain, la grande illusion commença. Plus question de faire la guerre aux humains, mais d’établir des relations d’amitiés et de respect ? Le roi n’était finalement qu’un hypocrite doublé d’un idiot, à l’œil de Jenae le résultat serait le même, Asgore retardait  juste l’inévitable… il y avait trop de rancœur dans le cœur des monstres, trop de différence entre les deux peuples, la peur finirait par s’installer et… « Un jour, la guerre éclata entre les deux races », l’histoire allait se répéter et Jenae avait l’impression d’être la seule à le réaliser. C’est donc tout naturellement qu’elle refusa de monter à la surface à la différence des siens. Ses parents, avec qui elle n’entretenait plus beaucoup contact partirent, ses vieux amis également et cela malgré tous ses avertissements, même Enric ne l’écouta pas, eux aussi avaient changé.

Le temps passa, Jenae ne changea pas de position, ses proches avaient fait leur vie à la surface. Ses parents avaient rouvert une autre entreprise qui était encore plus florissante que la précédente. Maviah avait trouvé le « grand amour », un humain avait qui elle c’était marié, au plus grand désarroi de Jenae. Enric avait réaliser son rêve de devenir médecin, rêve dont Jenae ne c’était jamais rendu compte… Quant à Shatlon, il faisait divers petit boulot et flânait comme à son habitude. Mais très vite tout s’écroula, une catastrophe indescriptible ébranla la surface, très vite humain et monstre affluèrent dans les souterrains, beaucoup de revinrent pas et parmi eux… sa famille, Enric et Maviah, seul Shatlon s’en était sorti.
Elle avait toujours vu ses parents comme un frein dans son épanouissement et n’avait pas toujours été tendre avec ses amis, mais leur disparition avait fortement affecté Jenae, mais elle n’eut pas le temps de faire son deuil. L’arrivé massive des humains dans les souterrains représentait une continuité du risque d’un conflit interracial, mais Asgore, le roi des aveugles, accueillit les humains bras ouverts. Le jour même, Jenae démissionna, elle rendit son armure portant le symbole d’un roi incapable et s’en procura une vierge, nombreux de ses collèges s’interrogèrent et même tentèrent de  la dissuader, notamment ses deux anciens mentors, mais rien ne la fit changer d’avis.    
Cependant Jenae n’arrêta pas les patrouilles, elle agissait tout simplement seul désormais, elle observait les comportements entre humains et monstres, voyant l’inévitable arriver. Un jour au abord de Snowdin, un humain agressa un monstre, l’humain était mal vêtu et menaçait le monstre avec un couteau, il n’y avait pas de garde à ce moment précis et personne n’osait agir. Jenae interpella l’humain, l’ordonnant de poser son arme, la vision de cette femme en armure et dangereusement armé l’effraya et il prit la fuite en direction de la forêt enneigé, elle se lança immédiatement à sa poursuite. Ils s’enfoncèrent profondément dans la forêt, quand le fuyard s’aperçut que Jenae n’était plus qu’à quelques pas de le rattraper il se retourna et tenta de lui donner un coup de couteau maladroit, la guerrière n’eut aucun mal à esquiver cette pitoyable attaque, elle se saisie par la suite du poignée détenteur du couteau, le tordant afin de lui faire lâcher prise, hurlant l’humain se tordit de douleur et se débattit pour se dégager de la poigne d’acier de Jenae, cette dernière lui asséna un violent coup de pied dans l’estomac le faisant tombé au sol, il tenta de ramasser son arme avec sa main encore intacte, mais Jenae l’écrasa de sa botte. Il était à sa merci, le regard terrifié, sanglotant, elle savait ce qu’elle avait à faire, elle décrivit un arc de cercle au-dessus d’elle...

-Jena !

Cette voix elle ne l’à connaissait que trop bien, elle se retourna sans pour autant retirer son pied de la main de sa victime, c’était Shatlon.

-Tu n’as rien à faire ici Shatlon… répondit-elle froidement

-J’ai vu ce qu’il s’est passé tout à l’heure, j’étais inquiet pour toi, mais apparemment ce n’est pas pour toi que je devrais m’inquiéter... Tu comptes faire quoi exactement ?

-Ce qui doit être fait !

-Jen ! Regarde-le, c’est juste un pauvre type désespérer, c’est pas un dangereux criminel… livre le juste à la garde royale et…

-La ferme ! Hurla-t-elle. Tu ne vois rien ! Vous ne voyez rien ! Tu raisonnes sans prendre en compte tous les paramètres ! Ce n’est qu’un début et si personne n’agit…

-J..Jen, je sais c...ce que tu penses mais… tu vas un peu loin là, tu pourrais juste…

Mais elle ne le laissa pas finir sa phrase, plus jamais elle n’écouterait les idiots et les couards, sa hache s’écrasa sur dos de l’humain le tuant instantanément, le bruit des os et de l’âme brisés firent tremblés Shatlon de dégoût, mais le pire c’était de voir son ami retiré son hache de la carcasse de l’humain sans sourciller. Jenae venait de commettre un meurtre de sang froid.

-C’est fait, soupira-t-elle

-C..C..Comment as tu pus f..f..aire…

-C’était nécessaire Shatlon, je te l’assure, je sais que tu ne comprends pas mais...

Elle ne continua pas sa phrase, Shatlon recula, il s’éloignait petit a petit d’elle tout en la fixant
comme s’il voyait un « monstre ».

-Shatlon ? Qu’est-ce que tu fais ? dit-elle très lentement

-T’as complètement pété les plombs puta*n ! T’as besoin d’aide, tu… t’es… je vais chercher…

Au même moment il fit demi-tour, mais son geste fut coupé nette, il ne pouvait plus bouger, il avait beau forcé sur chacun de ses muscles rien n’y faisait, comme… comme à l’époque où…

-Tu n’iras chercher personne...  

Seul Jenae savait comme marchait son pouvoir, si bien que Shatlon fit exactement le contraire de ce qu’il fallait pour se libérer, il lutta désespérément pour se dégager du sort. Elle se rapprocha de lui, le bruit de ses bottes s’écrasant dans la neige mélangée au simple fait qu’il ne pouvait pas voir ce qu’elle faisait attisa davantage la panique de Shatlon.

-Comment peux-tu ? Continua-t-elle. Choisir un humain totalement inconnu plutôt que moi ? Ton ami ? J’ai toujours pensé que tu n’étais qu’un bon à rien, une nuisance sonore qui n’apporterait jamais rien à personne, mais… au moins tu étais fidèle à tes amis, on pouvait compter sur toi… enfin, c’est ce que je pensais.

Elle était maintenant à un mètre de lui, il est toujours immobile, mais elle pouvait tout de même voir son corps tremblés.

-Jen… Tu sais… je… on t’admirait tous avant… quand t’a rejoint la garde royale et même avant ! Tu étais un véritable exemple… Maviah, elle… elle rêvait de devenir comme toi, Enric… il était impressionné… et moi je... mais regarde ce que tu fais, ce que tu as fait !… Qu’est-ce que tes par…

Il n’eut pas le temps de finir sa veine tentative de persuasion, la hache de Jenae s’abattit cette fois-ci sur le dos de Shatlon, il eut juste le temps de pousser un gémissement avant de ne devenir que poussière.

-Tu es né idiot et tu mourras fidèle à toi même, qu’à toi-même…

Elle parti, personne ne saurait jamais ce qu’elle venait de faire, mais ce n’était qu’un début ! Elle ne pouvait plus rester silencieuse et inactive, les souterrains, les monstres, ils avaient besoin d’elle, quelqu’un qui n’aurait pas peur d’agir, quelqu'un de clairvoyante, quelqu'un comme elle. Les   humains devaient quitter les souterrains, l’entrée était bouché ? La barrière n’avait-elle pas besoin de 7 âmes humaines ? Il y avait une solution et elle l’a trouverait, pour les monstres, mais aussi pour les humains, une guerre ferait trop de victime, la séparation était une nécessité à la survie de tous !

Asgore est mort… le temps presse, mais Jenae n’abandonnera personne.

N’ayez crainte peuple des souterrains, car votre héroïne est arrivée !    

   
PSEUDO

   

      Qui es-tu dérrière ton écran?   un jeune homme de 18 ans, en fac de psychologie ^^
      Comment as-tu découvert le forum ? via un classement, je ne sais plus lequel
      Si vous venez à disparaître du forum, que devrions nous faire de votre pauvre personnage ?  : félicitation vous venez de gagner une jolie cyclope !
      Comment trouves-tu le forum ? il est très beau <3
      As-tu lu le règlement ?
      Si oui, quel est donc le code : Immobilisé par Sans
      Pourquoi as-tu choisi ce personnage ? : /
      Autre chose d'intelligent à nous dire (ou pas) : gloire au ketchup !
     

   
codage par Artemis/Seren/Wegniale/Swilver pour Epicode et modifié par Wyl Spires, pour le forum TUH
   


Dernière édition par Jenae Dranc le Sam 3 Sep - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sans
Squelette Sans-sationnel
avatar

Squelette Sans-sationnel
Afficher infos
Messages : 410
Age : 22
Localisation : Snowdin.
Humeur : Toujours de bone humeur, ha ha !

Feuille de personnage
Vie:
1/1  (1/1)
lv/LV: ???
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je vous sauverais que vous le vouliez ou non...   Ven 2 Sep - 18:19
*Heya bienvenue Jeanne D'arc Jena' !

*Mais c'est un personnage fort intéressant que tu nous pond là, elle as de beaux yeux, hehe !
*Alors voyons voir !

*Pouvoir : C'est le seul problème de la fiche ! Tu devrait mettre des points négatif, comme ce qui ce passe en cas d'abus du pouvoir. Nous dire aussi combien de personnes peut elle toucher avec ça, il ne faut pas que ce soit abuser hein. Mais également pour les objets qui posent problème, si je comprend bien tout ce qui est flèches, laces et tout ça ( non magique ) est inutile, ce serait un peu gênant si la personne en face n'as que ça pour te combattre. Il faut trouver un moyen car c'est très handicapant et gênant. Sinon dans l'ensemble c'est un pouvoir sympathique et qui change des autres.

*Physique : Là rien à redire, il ne faut pas la prendre de haut vu ses 2m !

*Caractère : C'est là où je trouve le personnage intéressant, l'estime de soit, l'amitié et les actions d'autrui, ce qu'elle en pense. Tout est très bien, ça ne fait pas une génocide psychopathe mais un peu une Undyne version d'avant et plus jeune !

*Histoire : Là aussi c'est vraiment superbe, une histoire travaillée et détaillée qu'on prend plaisir à lire malgré les beaux pavés présent. Original c'est vraiment le mot et ça me plait, et je ne suis pas le seul ! Donc là aussi tout va bien !

*Donc en conclusion le seul hic est le pouvoir, mais c'est une broutille ne t'en fait pas, après que ça soit arrangé tu pourra Sans problème :sansc: !
*Bone chance pour la modif !



Thèmes / Voix & combat :



*Hey Invité ! shake my hand, he he !
Gif SO cool !:
 


Dernière édition par Sans le Ven 2 Sep - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theundertaleheart.forumofficiel.com
Aurin Sola
Illusionniste Solitaire
avatar

Illusionniste Solitaire
Afficher infos
Messages : 79
Age : 19
Localisation : Cherbourg
Humeur : TRES BIEN

Feuille de personnage
Vie:
21/23  (21/23)
lv/LV: 7
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je vous sauverais que vous le vouliez ou non...   Ven 2 Sep - 18:45
BIENVENU (J'ai déjà des idées de RP avec toi c'est fou j'avais même pas encore lue ta fiche entière et BAM les idées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenae Dranc
Modératroce ~ Ex membre de la garde royale.
avatar

Modératroce ~ Ex membre de la garde royale.
Afficher infos
Messages : 88
Localisation : Toujours là où on a besoin de moi !
Humeur : sérieuse...

Feuille de personnage
Vie:
11/14  (11/14)
lv/LV: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je vous sauverais que vous le vouliez ou non...   Sam 3 Sep - 0:24
Changement fait ! j'espère que cela sera suffisant. Et je suis content que ma fiche vous plaise ^^

(ps : le secret de mon nom a déjà été découvert à ce que je vois !)


The only thing i need is some... excellence point for increase my level of value

La dissidente
Fight the truth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sans
Squelette Sans-sationnel
avatar

Squelette Sans-sationnel
Afficher infos
Messages : 410
Age : 22
Localisation : Snowdin.
Humeur : Toujours de bone humeur, ha ha !

Feuille de personnage
Vie:
1/1  (1/1)
lv/LV: ???
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je vous sauverais que vous le vouliez ou non...   Sam 3 Sep - 1:10
*Re !
*Les modifs ont étaient apportées donc le staff et moi-même sommes tombés d'accord pour raccourcir les 2h à 10 minutes. Car avouons que 2h pour un truc qui ne dure que moins d'une minute c'est pas pratique xD !

*Donc tu es validée ! Je t'invite avant de RP a faire la gestion de ton personnage, liens, carnet toussa toussa ! Et de poster dans demande de RP !

*Bienvenue officiellement ! Et bon RP !

*( PS : Oui tu as était complètement spotted par mon sixième Sans ! He he ! )


Thèmes / Voix & combat :



*Hey Invité ! shake my hand, he he !
Gif SO cool !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theundertaleheart.forumofficiel.com
Contenu sponsorisé


Afficher infos

MessageSujet: Re: Je vous sauverais que vous le vouliez ou non...   
Revenir en haut Aller en bas
 

Je vous sauverais que vous le vouliez ou non...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vous allez devoir vous passer de moi quelques temps :p
» Quel sport faite vous?
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Parlez-vous le SMS et le langage du net...
» Reconnaissez-vous ces slogans publicitaires...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Undertale Heart :: Arrivée dans ce monde :: Présentations :: Fiches validées :: Fiches génocides-