AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

✨ Le bottin des avatars est a jour ! N'oubliez pas de vous y rendre
une fois que votre fiche sera validee ~
✨ Privilegiez la race des humains mais aussi les personnages speciaux
qui n'attendent qu'a etre joues ! Bon jeu a vous !

Partagez | 
 

 Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelraëck Thorvitch
Je suis un monstre !
avatar

Je suis un monstre !
Afficher infos
Messages : 42
Localisation : Foret de snowdin
Humeur : Seul

Feuille de personnage
Vie:
16/19  (16/19)
lv/LV: 7
Inventaire:

MessageSujet: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   Jeu 30 Juin - 17:38
Zelraëk "Red" Thorvitch

« Ne jamais confondre solitude et isolation »

IDENTITÉ



 Nom(s) : Thorvitch
 Prénom(s) : Zelraëck
 Surnom(s) : Red, Zelrick, Zelto
 Race : Monstre
 Age : Entre 215 et 615 ans (dépendant de la date de création de la barrière)
 Sexe : Masculin
 Talent(s) : Furtivité, stratège
 Signe(s) particulier(s) : Grande cicatrice vertical sur l’œil droit
 Armes : Griffes, crocs
 Mode : Neutre
 Métier : Ancien Soldat
 

Pouvoir

Zelrick est un change-forme, ce qui signifie qu'il changer d’apparence et légèrement modifier son corps. Il possède deux formes de base : Sa forme originale est sa forme draconique et une forme humanoïde pour s’intégrer en société.
Il dispose de ses qualités naturelles et de statistiques différentes sous chacune des deux formes, les deux formes peuvent changer de couleur pour se fondre dans les décors (comme devenir blanc dans la neige, ou s’assombrir dans l'obscurité.




histoire



Chapitre I

Ma famille vivait profondément en terre sauvage, au creux d'une grande vallée abritant plaines, denses forêts et piques rocheux, le tous bordé de hautes falaises au creux desquels nous vivions. Loin de toute présence humaine ou des monstres, nos parents enseignèrent, à ma sœur et moi, de très nombreuses choses sur la faune et la flore, la médecine traditionnelle, le repérage et la chasse.

Nos parents étaient des érudits et avaient profité de leurs très longues existences pour assimiler de nombreuses connaissances sur de nombreux sujets, ils fuirent les monstres et les humains car les querelles incessantes entre des monstres et d'autres monstres, des monstres et des humain, et des humains avec d'autres humains, étaient aussi constantes qu'inutiles. Ils allaient rarement au contact de la civilisation car même les monstres n'étaient plus habitués à rencontrer de monstres si grands, souvent mépris pour de dangereuses créatures, ils s'étaient fait plusieurs fois attaquer, autant par les hommes que par les monstres, avant de décider qu'il en était trop et de s'isoler dans une zone inhabitée

Ils nous contèrent nombres d'histoires et légendes sur les humains et les monstres… Et aussi étrange que cela puisse paraître, je n'ai rencontré de monstre que tard dans ma vie.

Ma sœur et moi avons développé un pouvoir très similaire. Nos parents, voyant un grand potentiel en cette capacité, nous aideraient à la maîtriser pour obtenir une forme plus adaptée à la vie en société, une forme bipède, inférieur à 2 mètres avec la-quel nous pourrions nous fondre dans un groupe de monstres. C’était une chance qu'ils n'avaient pas eu…

Ma sœur, bien que plus jeune que moi sembler se débrouiller nettement mieux que moi, alors que je n’étais capable que de changer de forme pour devenir plus petit et bipède, le minimum exigé par nos parents, elle pouvait en faire de même, et aussi prendre plusieurs autres formes et ainsi que l’apparence d'animaux !

Chapitre II

Après, tout est allé très vite, en deux ans, nos vies ont été bouleversées, ma mère est tombé malade, mon père est partie lui chercher médecin dans la cité la plus proche pendant que nous nous occupions de notre mère… Notre père une revint jamais, ma mère finit par nous demander un soir de partir vers la capitale des monstres pour tenter notre chance, et j'ai compris un peu tard qu'elles nous ont fait partir avant sa propre disparition…

Perdus et sans réel but, nous avons rejoint les rangs de la garde royale, ma sœur comme médecin et moi comme éclaireur, discrétion, rapidité et agilité, et  ma capacité de voler m'offrais un avantage indéniable. Les années passèrent et bien qu'attaché à mon rôle d'éclaireur je dus le quitter car ils estimaient que ma force brute serait largement plus utile que ma furtivité, surtout en des temps troubles où les monstres sont de plus en plus divisés face à une humanité en pleine explosion démographique et technologique, de plus. Pire, la peur monté chez eux, incapable de suivre les lois de la science et de la magie, Ils préférèrent suivre un livre saint quelconque, nous désignant comme origine du mal.

La guerre fini par éclater...

Par ce temps, j’étais devenue Zelraëk "Red" Thorvitch, l'un des soldats de confiance d'Asgore, qui a mené le front contre les humains. Ceux ci m'ont donné le surnom de "Red Dragon' car je ressemblais vaguement à une de leurs créatures mythiques. J'étais tristement célèbre pour avoir été l'une des cibles prioritaires des soldats humains, pour avoir été impitoyable, cruel et sanguinaire au combat, mais ma réputation me dépeins tel que je ne suis pas, car, même si j'en ai tué une grande quantité par rapport aux autres monstres et accumulé plusieurs niveaux de violence (LOVE), je restais loyal et digne en combat, laissant la vie quand je le pouvais ou l'achevant au plus vite si je le devais. Chez les monstres, l'envie de combattre est généralement absente, et cette absence provoque une faiblesse fatale face au humain, seul les plus déterminer d'entre nous, prêt à se battre pour protéger notre peuple et notre royaume se luttait avec toutes leurs forces! C'était mon cas et j'étais capable de les tenir en respect, un contre plusieurs humains, je ne pouvais pas en tuer autant d'un coup, mais eux ne pouvais me tuer, ne traversant que rarement mon armure et plus rarement encore, mes écailles. Ils m'offrirent malgré tous de très nombreuses cicatrices et marques sur mes écailles. Asgore détesté l'idée que je sois connu des humains comme une créature sanguinaire mais j'estimais qu'inspirait la peur aux humains était la meilleure chose à faire pour qu'il nous laisse en paix... même si je me suis rendu compte trop tard que c'est cette même peur qui a déclenché la guerre. Sans oublier qu'on ne peut effrayer un ennemi capable de vous massacrer par milliers alors que seul quelques-uns des monstres était capable de terrasser un seul humain.

Lors d'une bataille proche de notre cité-mère, nous étions en difficulté, alors que nous avions pour une fois, l'avantage du nombre et du terrain.

Je me souviens avoir reçu l'ordre direct du Roi de quitter le front pour aller chercher un artefact dans un tunnel détourné dans les caves profondes de notre cité... Mais après une vague suite d'images aussi flou que nauséeuse, soudainement, la douleur, enfouie sous une demi-tonne d’éboulis, j'étais séparé du monde, de mes soldats, de mon peuple, de mon roi, et de ma sœur...

Chapitre III

Je suis resté seul si longtemps... Je suis resté seul, dans l'ombre et le silence si longtemps... Je suis resté seul, dans l'ombre et le silence, survivant si longtemps...

Je ne me l'explique pas, mais, lorsque ce que je me suis trouvé emmuré, séparé de mes amis, de mes camarades, de mon roi, j'ai d'abord cru pouvoir trouver un autre chemin, pour atteindre, notre foyer, "home" comme l'avait nommé Asgore, mais c’était sans espoir, j'ai pourtant cherché un sacré bout de temps si je me souviens bien... Souviens... Combien de temps ai-je passé dans ce dédale du tunnel? Je ne sais pas, une semaine, un mois, un an, une décennie, un siècle... Ma perception du temps s'est altéré très vite, suivie de celle de l'espace, mettant à mal mon début de cartographie... Perdant peu à peu, raison et esprit. Je finis par vivre dans un état étrange, où je pouvais entreprendre de me lever puis sans transition me trouver, des jours plus tard dans un halo de lucidité trouble alors que je machouillié sans de plus de considération que ça, le cadavre d'un rongeur bien maigrichon...  Il semblerait, qu'en plus d'avoir perdu le contrôle de mon esprit,  mon pouvoir et  mon corps semblaient doués de leurs volontés propres, reprenant peu à peu ma forme de prédateur de l'apex... Ah! Quel prédateur exceptionnel je faisais! Sans une once de graisse, les muscles atrophiés, mes ailes déchirées et sûrement quelques vertèbres caudales concassées, mes écailles et ma fourrure se mêlais en un patchwork disparate, semblable à de l'herbe sèche parsemé d'ilos de roche. Dormant la plupart de mon temps et embusquant les rongeurs les plus maladroits passants à ma portée...

Tel un ouroboros, je ne savais même si je me nourrissais de rat ou si les rats se nourrissaient de moi, Ils aimaient "essayer" de ronger les écailles, j'aimais bien le bruit de leurs os sous mes crocs... Étrange, n'est-ce pas?

Chapitre IV (Au moment du cataclysme ravageant la surface)

Je fus, un jour, réveillé par des secousses inhabituelles, ou plutôt, par un éclat de roche tombant de la voûte, droit sur une de mes cornes, évitant de peu de m'ouvrir le crâne. Cette chute était la conséquence directe de ses secousses. Je commençais lentement à envisager de me renseigner sur la source de ses tremblements, mais je m'offris un peu plus de temps avant d'affronter la souffrance, car oui, ce fut ce que je ressentis quand pour la première fois que je me levais depuis des années, ou du moins ce qui me semblais être des années. Avec mes muscles menaçant de se déchirer, mes articulations grinçantes et mes os fragilisés, je  persistais à vivre malgré mon état lamentable. J'entrepris malgré tous de parcourir mon royaume plongé comme à l'habitude dans le noir total, ce qui m'avait permis au fil du temps de développer un odorat et une ouïe fine, et il fut facile pour mon museau de détecter un changement dans l'atmosphère, l'air putride et tiède de ses cavernes d'habitude stagnant semblait s'être mélangé à un air frais portant des arômes de végétation...

Mon cœur battait à une vitesse inconsidéré vue mon état, mais la simple brise fraîche après tant d'années d'asphyxie était une véritable résurrection, je ne boitais plus, je courais, je courais... je bondissais, battant faiblement de mes lambeaux d'ailes pour gagner un peu de vitesse, mon corps et mon esprit n'en pouvait plus, la surexcitation. la faim... Je dévorerais la première chose que je rencontrerais m'avais-je hurlé, même si le seul son était sortie de ma gorge n’était qu'un grognement inarticulé, mais je n'en avais cure! Je voulais sortir de cet enfer et je voulais goutter à nouveau à l'air frais et à la chair humaine !

Chapitre V

Attendez une minute... Je m’arrêta net dans ma course, reprenant mes esprit, je repensé à la situation...  De la chair humaine?! Voila qui était étrange, car même s'il m'es arrivé d'en goûter lors des combats, je n'y ai jamais pris plaisir... De plus, En trouver aurais été un miracle dans les tunnels s'adossant à "Home",  

De toute façon,Je suis sure qu'aujourd'hui, Asgore a repris notre foyer et a fait la paix avec les humains!

Et je pus, suivant ce léger courant d'air, remonter à une paroi fine que je mis tous de même quelques heures à démolir. Je découvris une vaste salle, inspectant le lieu, je finis par reconnaître le lieu où qu’était jadis Home...

En découvrant les ruines de notre foyer, je n'ai pu qu'être tous aussi dévasté que ce qui restée de la ville... Mon cœur, si heureux retrouver notre monde n'en fut que plus déstabilisé que de le voir en miette, et après quelques minutes de marche au sein de ce lieu si silencieux, je découvris l'emblème de la famille royal, brisé, au sol. La tristesse, la haine et la colère dont je ressentais avaient effacé toute trace de l'exaltation de la liberté que je ressentais quelques minutes plus tôt.

Je perçus un bruit, une simple branchette sèche se brisant sous une botte, conscient de ma forme, je préféra me mêler à la végétation et rester tapis dans l'ombre le temps que l'individu passe.
C'était un humain... Un humain marchant parmi les ruines de notre foyer... Étais-je le dernier? Les humains avait-il éliminé tous les monstres?  Ce fut la goutte de trop, la rage succédant à l’incompréhension, la vision virant au rouge, muscle tendu et tous crocs et griffes sortie, je traversa le mur derrière lequel j’étais caché et cueillie le jeune homme d'une vingtaine d'années. Même si l'homme n'eut le temps de comprendre que le combat était engagé, ma frappe aveugle le toucha au flan. Il poussa un hurlement de douleur et de surprise inarticulé tandis que mes griffes lui lacérais la chair, quelques centimètres sous son âme. C'est son cri qui m'a ramené dans la réalité, je ne battais pas contre un soldat comme à mon habitude, je venais de blesser un civil... un gosse!

Chapitre VI


Paniqué, j'ai tenté de reprendre ma forme humanoïde pour pouvoir le soigner, ce que je réussis sans trop de problèmes mais découvrant l'état tout aussi lamentable de ma forme humanoïde, je me suis rapidement demander si ce n’était pas plutôt moi qu'on devait sauver. Le temps de ma transformation, celui-ci avait déjâ perdu connaissance et saigné abondamment au niveau de l’abdomen. Trois profondes griffures lui entaillées le flan. Découpant un grand pan de sa cape en bandelettes, je lui confectionna un bandage de fortune pour l'amener dans un lieu plus accueillant, la vieille ville semblé être en meilleur état... J'y trouverais sûrement de quoi m'occuper de lui plus proprement.
Marchant une petite heure, je finis par trouver un grand arbre au tronc sombre et dont, toutes les feuilles rouges étaient au sol, à son pied. Je fus très surpris de voir de la fumer sortir de la cheminée de la maison des Dreemurs, et surtout la pancarte "Bienvenue, humain" posé contre la façade...
Je ne me sentis que plus stupide et honteu quand je compris que je n’étais pas le dernier monstre.
Car il aurait été tout aussi stupide que des humaines précises qu'ils s'adressent à des humains, et si tels étaient le cas, ce n’était qu'une autre preuve de l'existence des monstres.

Chapitre VII

Aujourd’hui, Je ne peut toujours pas traduire mes remords et ma honte par des mots, d'avoir attaqué une personne sans défense même si heureusement elle ne sais pas à quoi je ressemble...

Je connaissais cette maison, je savais que je pouvais m'enfoncer plus loin dans les tunnels et disparaître pour toujours par la porte de la cave.... mais, le savant habité, je ne pouvais plus la traverser après avoir déposé ma victime, surtout dans mon état. Mon reflet dans un carreau de la fenêtre, par lequel j'essayais de distinguer l'intérieur, m’indiqua que je ressemblais toujours à une tarte aux escargots, à la terre et à la cendre de monstres ayant passé un long moment sur le sol à être piétiné. Je déposais donc le jeune humain devant la porte avant d'y frapper et d'aller me fondre dans le décor.

J'entendis la porte s'ouvrir, une exclamation d'horreur, suivie d'un appel à l'aide, au total, j'ai perçu trois personne prendre en charge l'humain avant de refermer la porte derrière eux. Je rentrouvrais celle ci avant de jeter un coup d’œil de chaque coté du couloir, rien, aucun mouvement, ils semblaient occupé dans une chambre à ma droite.
Je me faufilais au travers du couloir avant de me jeter dans l'escalier, et après un bref roulé-boulé à m'en briser le dos, je traversa le long corridor, avant de découvrir une porte donnant sur une immense forêt de sapins enneigée, repérant un poste de garde légèrement plus loin je disparus le plus tôt possible de la route.

Chapitre VIII
Me nourrissant principalement de petit gibier et de tubercule, et aussi de cornichon, ketchup et de moutarde trouver dans des petits postes de gardes vides dans la forêt, je finis par me refaire une santé en quelques mois tous en m’entraînant tous les jours à parler et m'exprimer de façon cohérente, mais parler avec soi-même durant des mois n'eut pas que des bons côtés...
Je finis par perdre mes nuances verdâtre et brunâtre, j’adoptais une couleur blanche rayé, plus discrète, mes ailes, mes muscles, ma fourrure et mes écailles se reformèrent correctement mais je suis toujours dangereux, je n'ai pas repris le contrôle total de mes esprits, j'ai souvent des absences lorsque j'ai faim...

Depuis plusieurs mois maintenant, j'observe les monstres et les humains, passer dans un sens et dans l'autre sur les routes. J'ai repéré une ville très au Sud-Est, je m'en tien le plus éloigné possible, évitant au maximum les patrouilles et en volant bas. Mais j'ai déjà étais surpris plusieurs fois par des badauds, j'ai peur qu'il ne me dénonce à la garde, et dire que je suis déjà traqué par des chasseurs suivant mes traces… Je suis obligé de faire des bonds, marcher dans les ruisseaux, voler entres les arbres, effacer mes traces, changer de forme le plus souvent possible pour les perdent et éviter qu'ils ne me trouvent.
Je ne suis pas encore prés à rencontré des gens, même si le contact social me fait tellement envie , ça m'emplit de peur, je suis un fantôme du passer, et j'ai peur de blesser quelqu'un à nouveau.




Physique

La forme naturelle de zelrick est celle d’un grand dragon, quadrupède et pourvue de grandes ailes. Son buste est pourpre, ses flans ainsi que les extrémités de ses membres sont bordeaux et ses épaules jaunes, entre ceux-ci se trouvent des nuances de rouge et d'orange. Toute en longueur, il atteint 9 mètres de longue queue comprise, 2 m au garrot, 10 mètres d’envergure, ailes tendues, le tous pour une masse approchant 1,4T. Celle-ci se termine par 5 pointes plates, formant une lame. il possède des pointes de son front longeant son dos jusqu’au bout de sa queue, il est couvert d’une fourrure épaisse couvrant ses écailles (visible au niveau de ses cicatrices). Vivant dans la forêt de Snowdin, son pelage est généralement blanc pur lorsqu'il veut resté discret.
Point commun aux deux formes, son visage présente une large cicatrice verticale lui barrant l’œil droit, étant violet (de son point de vue), son œil gauche est rouge. Ses deux yeux brillent légèrement dans le noir et son crane se prollonge de deux larges cornes légèrement ondulées pointant vers le ciel. De chaque côté de sa tête, sous les cornes se trouvent 2 longues oreilles (quatre en tous)
La forme humanoïde de zelrick se présente comme une grande créature bipède (2.05 m) et digitigrade (une articulation de plus que les humains) d'environ 120Kg , possédant une longue queue se terminant par une pointe comme une tête de lance osseuse ainsi que deux grandes ailes dans le dos. Même s’il reste amaigri et décharné par rapport à son époque, sa large carrure reste une preuve de sa carrière militaire et de sa force d'autres fois. Sa tête et sa nuque sont couvertes d’une épaisse et longue crinière grenat. Il est couvert en grande partie d’une fourrure courte mais dense orange, grenat et pourpre parsemer de cicatrice. Ses membres restent couverts d’écailles grenat nuancé d’orange et de violet jusqu’à mi-biceps et mi-cuisses, sa queue en est quasiment totalement recouverte. Une plaque d’écaille elle cours le long du dos, rejoignant au passage la base des ailes. Vivant dans la forêt de Snowdin, Il est souvent couvert en d’un grand manteau traînant en fourrure renforcée de cuir et d’une grande cape en fourrure couvrant ses ailes quand celles-ci sont repliées
Taille et masse:
 



Mental

Zelrick est doté d'un sens d'honneur marqué, d’une dévotion inébranlable à Asgore, courageux et allant toujours de l'avant. Il était connu pour ses nerfs d'acier et sa langue acéré avec la-quel il provoque ses adverses.
Certaines de ces qualités et défaut se sont dégradées durant son séjour prolongé dans les profondeurs de l'underground, il est maintenant plus craintif, solitaire, paranoïaque, ses réflexion caustique n’ont était qu'exacerbé, ironisant même sur les pires situations et réagissant agressivement s'il est stressé.

Tiraillé par un dilemme moral, son instinct l'incite à haire les humains. De plus, son expérience l'appuie dans cette voie de pensé, la discrimination de la part des humains, la guerre, ses camarades tués au combat, leurs royaume détruit et pour finir, son emprisonnement. Mais Il avait acquis une certaine sagesse durant les dernières années de la guerre ainsi qu'au cours de son isolation durant tant d'années. Il est ainsi convaincu que les humains ne sont pas des créatures mauvaises et sont égaux aux monstres, et que seule la peur les motivèrent à enfermer les monstres sous terre.

Son instabilité due à son long séjour en enfer peut le faire passer de l'une à l'autre logique en quelques heures selon les circonstances. Pire encore, son instinct de survie prend quelquefois le dessus en cas de stress trop important, le rendant dangereux même pour des gens qu'il connaît. C'est une chose qui arrive rarement, même si cela ne dure généralement pas plus de quelques minutes, c'est suffisant pour blesser quelqu'un.

Il n'est pas au courant des événements récent, c'est à dire, qu'il ne sais rien de la barrière, du monde souterrain, de Frisk et d'Asriel, ni de la mort d'Asgore.

 

Zeltovitch


  Qui es-tu dérrière ton écran?   Étudiant en conception mécanique, chimiste, soldat.
  Comment as-tu découvert le forum ? Wyl Spire m'a prévenue que ma fille Zaetyss étais devenue un squelette à la blague facile
  Si vous venez à disparaître du forum, que devrions nous faire de votre pauvre personnage ?  : Il continuera d’exister, comme il l'a toujours fait
  Comment trouves-tu le forum ? Cosy et rempli de gens intéressant
  As-tu lu le règlement ? Oui
  Si oui, quel est donc le code : Enflammé par Sans
  Pourquoi as-tu choisi ce personnage ? : C'est une reprise d'un de mes autre personnage avec une histoire totalement différente
  Autre chose d'intelligent à nous dire (ou pas) : Les kiwis, c'est la vie
 

codage par Artemis/Seren/Wegniale/Swilver pour Epicode et modifié par Wyl Spires, pour le forum TUH


Edit 1 : Ajout "Physique"
Edit 2: Ajout "Mental"
Edit 3: Correction / équilibrage


Dernière édition par Zelraëck Thorvitch le Mer 6 Juil - 12:08, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyl Spires
Co-fondateur de génie
avatar

Co-fondateur de génie
Afficher infos
Messages : 66
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
32/32  (32/32)
lv/LV: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   Jeu 30 Juin - 17:43
hey, bon, j'entendrais que tu es fini pour m'occuper de toi, prends ton temps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sans
Squelette Sans-sationnel
avatar

Squelette Sans-sationnel
Afficher infos
Messages : 410
Age : 22
Localisation : Snowdin.
Humeur : Toujours de bone humeur, ha ha !

Feuille de personnage
Vie:
1/1  (1/1)
lv/LV: ???
Inventaire:

MessageSujet: Re: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   Jeu 30 Juin - 18:01
*Heya ! Bienvenue !!

*Petit détail : le code du règlement n'est pas complet !

*Voilà, bone chance pour ta fiche Red !


Thèmes / Voix & combat :



*Hey Invité ! shake my hand, he he !
Gif SO cool !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theundertaleheart.forumofficiel.com
Zelraëck Thorvitch
Je suis un monstre !
avatar

Je suis un monstre !
Afficher infos
Messages : 42
Localisation : Foret de snowdin
Humeur : Seul

Feuille de personnage
Vie:
16/19  (16/19)
lv/LV: 7
Inventaire:

MessageSujet: Re: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   Lun 4 Juil - 20:36
Fini! En espérant que cela suffise, merci de m'indiquer si des changements sont nécessaires!
Zelt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyl Spires
Co-fondateur de génie
avatar

Co-fondateur de génie
Afficher infos
Messages : 66
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
32/32  (32/32)
lv/LV: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   Lun 4 Juil - 21:53
hey, bon ben c'est parti! Je vais faire tout au fur et à mesure.

Pouvoir :

-"(poisson créant une légère paralysie durant tous au plus quelques minutes)" / Poison, je suppose?
-"Draconitique" / Ca c'est les mois lunaires ^^. Pour toi, c'est draconique.
Je te laisse voir, il y a quelques autres fautes, je vais pas toutes les répertorier, il manque un mot, aussi ^^.

Sinon, c'est un peu cracké, non? Ou alors, faudras vraiment qu'il y est quelque chose dans le physique qui équilibre, sinon. je pense que ça va être classé comme pouvoir OP.



Histoire :

-"entre monstres, monstres et humain, et humains" / J'ai compris, mais faudras corriger ^^
Bon, je passe un paquet de fautes, faudra relire, j'ai arrêté de compter, je vais mettre que celles qui me font sauter de ma chaise.
-"ma capacité de volais " / Ouch, de volER! ^^

-"un contre dix"   /  Ah ben je crois que c'est foutu, tu es beaucoup trop fort, mon grand. Ils devrait quand même pouvoir te faire des dégâts, voir te tueer à 1 contre 10.

Ah et au fait, Asgore n'a pas mené la guerre, il voulait accueillir les humains.

Magnifique copié collé quand tu te rappelles qui tu es, dans la grotte, tu écris EXACTEMENT la même chose qu'au début, pendant la guerre. Je pense que tu as copié coller un bout entier qui n'avait rien à faire là, y a même du rajout qui n'était pas là au début...

Ah et sinon, je veux bien que tu sois discret, mais... Un dragon rouge grenat, dans une forêt enneigée... Et les monstres ne l'ont pas vu pendant plusieurs mois?


Physique :

Faudra surement raccourcir un peu ton dragon, je veux bien qu'il soit grand, mais 13m, c'est trop.

Digitigrade, waouh, heureusement que j'ai fait de la bio avant x). Tu as du bon vocabulaire quand tu fais pas de fautes X)




Mental :

la dévotion à Asgore n'est plus valable, c'est pas lui qui dirigeait l'armée. Désolé.



CONCLUSION :

Bon, la première chose : RELIS !!! Je t'ai parlé du gros copié collé qui est une erreur, je m'en doute, et des fautes d’orthographe. Mon dieu :flod:, ces fautes. Je te conseille d'utiliser correcteur et de prendre du temps, tu en auras besoin.

Ensuite, la plus grande incohérence de ton histoire réside dans la présence d'Asgore, qui comme je l'ai dit, n'était pas le chef de l'armée.

Le dernier gros problèmes. Tu es fort, trop fort... Transformation, discrétion, forme humaine, draconitique, feu, poison. Tu tiens à 10 contre 1...  Ton instabilité est clairement pas suffisante pour compenser ça.
Rajoute des faiblesses pour compenser, et même diminue ta force, parce que là... Bon, je te laisse voir.

Bon, ben bone chance à toi, je te laisse corriger tout ça, et on verra si on à besoin d'un second tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelraëck Thorvitch
Je suis un monstre !
avatar

Je suis un monstre !
Afficher infos
Messages : 42
Localisation : Foret de snowdin
Humeur : Seul

Feuille de personnage
Vie:
16/19  (16/19)
lv/LV: 7
Inventaire:

MessageSujet: Re: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   Mar 5 Juil - 16:38
Je pense avoir retiré le plus gros et corriger les erreurs importantes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyl Spires
Co-fondateur de génie
avatar

Co-fondateur de génie
Afficher infos
Messages : 66
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
32/32  (32/32)
lv/LV: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   Mer 6 Juil - 19:08
Bon ben, écoute, je pense que ça m'a pas l'air mal du tout comme ça ^^. Encore des fautes et des oublis de Majuscules ou autres, mais bon. Tu en as corrigé la plus grande partie. Donc... Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelraëck Thorvitch
Je suis un monstre !
avatar

Je suis un monstre !
Afficher infos
Messages : 42
Localisation : Foret de snowdin
Humeur : Seul

Feuille de personnage
Vie:
16/19  (16/19)
lv/LV: 7
Inventaire:

MessageSujet: Re: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   Mer 6 Juil - 19:10
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Afficher infos

MessageSujet: Re: Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Zelrick "Red" Thorvitch (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Undertale Heart :: Arrivée dans ce monde :: Présentations :: Fiches validées :: Fiches neutres-