AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

✨ Le bottin des avatars est a jour ! N'oubliez pas de vous y rendre
une fois que votre fiche sera validee ~
✨ Privilegiez la race des humains mais aussi les personnages speciaux
qui n'attendent qu'a etre joues ! Bon jeu a vous !

Partagez | 
 

 On the blizzard ... [PV : Amerlyllien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helvetica


Afficher infos
Messages : 13
Age : 14
Localisation : Hotland
Humeur : *make a synchronise dance with spiders*

Feuille de personnage
Vie:
10/10  (10/10)
lv/LV:
Inventaire:

MessageSujet: On the blizzard ... [PV : Amerlyllien]   Lun 30 Mai - 14:18
Helvetica est de retour chez elle, à l'école des Temmies, après avoir rencontré une humaine, mais pas n'importe quel humaine : celle-ci est membre de la Garde Royale, c'est un job qu'elle verrait plus à Papyrus qu'à une humaine, mais peut-être est-ce un moyen de prouver aux humains que les monstres ne sont pas aussi rancuniers qu'ils le croient, ou pour montrer que eux, ils sont prêts à ne plus faire la différence entre humain et monstre. Ce que pense la professeur ? Elle n'a pas vraiment d'avis là-dessus, ce qu'elle veut juste, c'est resté loin de l'eau et prêt de ses Temmies chéris, c'est comme cela qu'elle envisage de vivre sa vie. Impossible pour elle de redevenir une sentinelle maintenant que les autres savent qu'elle ne sait pas nager du tout, c'est une faiblesse trop importante pour qu'on passe à côté en lui laissant le job, elle pourrait en mourrir. Enfin, mieux vaut ne pas y penser, ça la rendrait presque nostalgique, heureusement que les "hOi !" de ses protégés sont là pour ne plus qu'elle pense à son passé de sentinelle.

Elle est accompagnée d'une classe de Temmies, elle faisait une sortie avec eux pour allez voir les statues des Lesser Dogs, mais ça a fini en course-poursuite avec un chien qui a volé le bonnet d'Helvetica, et il est temps de les récompenser pour avoir réussis à retrouver son bonnet. A cause de cela, ses cheveux sont trempés par la poudreuse qui tombe du ciel pour se déposer sur sa longue chevelure et changer d'état sous la température qu'elle a dégagé. Heureusement, elle ne l'a pas perdu totalement, et c'est une bonne chose car elle doit traverser le blizzard sur la route qui relie Snowin à Waterfall, enfin, "traverser", elle vit dedans en fait, c'est pour ça qu'elle demande beaucoup d'argent pour éduquer les Temmies. Enfin, ses derniers sont insensibles au froid ont dirait, l'excitation de ses braves bestioles leur permet de penser à autre chose que le froid. Cependant, elle est loin de douter qu'elle va faire une nouvelle rencontre cette fois-ci avant de rentrer dans le brouillard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amerlyllian
❄ Sweet Snow Princess ❄
avatar

❄ Sweet Snow Princess ❄
Afficher infos
Messages : 221
Age : 23
Localisation : Ciudad Real, Espagne
Humeur : Changeante~♪

Feuille de personnage
Vie:
31/31  (31/31)
lv/LV: 6
Inventaire:

MessageSujet: Re: On the blizzard ... [PV : Amerlyllien]   Ven 3 Juin - 22:39
« Comme un vol criard d’oiseaux en émoi,
Tous mes souvenirs s’abattent sur moi,
S’abattent parmi le feuillage jaune
De mon cœur mirant son tronc plié d’aune
Au tain violet de l’eau des Regrets,
Qui mélancoliquement coule auprès,
S’abattent, et puis la rumeur mauvaise
Qu’une brise moite en montant apaise,
S’éteint par degrés dans l’arbre, si bien
Qu’au bout d’un instant on n’entend plus rien,
Plus rien que la voix célébrant l’Absente,
Plus rien que la voix -ô si languissante!-
De l’oiseau qui fut mon Premier Amour,
Et qui chante encor comme au premier jour;
Et, dans la splendeur triste d’une lune
Se levant blafarde et solennelle, une
Nuit mélancolique et lourde d’été,
Pleine de silence et d’obscurité,
Berce sur l’azur qu’un vent doux effleure
L’arbre qui frissonne et l’oiseau qui pleure.
 »
– Poèmes saturniens, Paul Verlaine
Il n'était pas rare que tu ne parviennes à trouver le repos.
Tu y étais habituée, même. Tu n'étais point capable de concilier le sommeil à force de trop cogiter, de trop songer à des faits qui eurent lieu autrefois – il y a bien longtemps, pour la plupart. Ceci, sans compter sur les visions et les cauchemars qui t'assaillaient dès que tu osais fermer l’œil. Au dehors, dans la forêt, le blizzard te défendait de quitter le village, à tes risques et périls. Néanmoins, au village, il neigeait seulement.

La journée te sembla longue, très longue. Trop longue et morne.
C'était une de ces rares journées à tu n'avais plus rien à faire – ni l'envie de t'adonner à tes passe-temps préférés : la peinture, le dessin, la musique, etc. De plus, tu avais fini ton travail avant puis tu t'étais occupée des enfants du village et les avais surveillés pendant qu'ils jouaient dans la place – désormais, tu errais. Tu te devais de sortir et aller en promenade avec ton faucon parce qu'il n'aimait pas te voir te morfondre. Ta patronne non plus, ni les enfants du village – qui surent que tu n'allais pas très bien à cause de tes absences mentales, même si tu conservais ton sourire.

Manquant de traîner les pieds dans la neige, tu marchas vers l'est du village. Peut-être que tu pourrais te reprendre en allant à Waterfall ? Voir les fameuses fleurs d'Echo dont tu entendais tant parler pourrait chasser ce fastidieux état d'esprit, ne penses-tu pas ? Peut-être, mais tu tenais à te tapir quelque part, quelques instants, afin d'être seule et en paix. Tu allas à ton habituelle planque, un creux entre des arbres qui se trouvaient juste au bord du fleuve, peu avant d'arriver au brouillard qui obscurcissait le passage entre les deux territoires. Là-bas, personne ne pouvait te voir, d'habitude, or ton apparence te faisait te confondre avec le paysage. Tu portais même une robe à la couleur de la poudreuse.

Silencieusement, tu regardas le fleuve s'écouler pendant quelques instants : tu avais besoin de te changer les idées car des souvenirs flous, des mots et des sentiments te revenaient à l'esprit dès que tu n'étais plus capable de l'en distraire. Tu fouillas alors dans ta mémoire, y dénichant une vieille histoire dont tu avais entendu parler en errant dans la Forêt Enneigée. Tu optas alors pour la transformer en chanson, l'entonnant – tout en t'adossant contre le tronc d'un des arbres :


Tu étais trop concentrée dans ta petite mélopée, jusqu'au point où les bruits de pas et les nombreuses présences qui titillaient tes sens soient involontairement ignorées. Tu sentis seulement ton faucon se poser sur une branche basse, près de ta tête – lui, au moins, il guettait le petit groupe qui s'approchait. Il était prêt à donner l'alerte, à tout moment mais… même si tu étais distraite, si ces inconnus avaient été hostiles ou problématiques, tu l'aurais ressenti.

Y avait-il y réel danger ?
Pas pour l'instant.


► HRP:
 



PrésentationLiensRps
❋ Voix normale ❋Thème ❋ Couleur : #cba6de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azhentia-chronicles.eclipseforo.com/
 

On the blizzard ... [PV : Amerlyllien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blizzard chie dans le paté, et tente de le filer à bouffer !
» Finis le Lan chez Blizzard
» Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]
» Grand Nord - Blizzard [X]
» Quand le blizzard souffle, les hommes courbent l'échine [pv: Diarmaid Delwyn]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Undertale Heart :: Les souterrains :: Snowdin-